BELIN

L’exactitude des proportions rend son travail immédiatement reconnaissable dans le paysage des villes. Ses nombreuses fresques, réalisées au spray et sans pochoirs, lui ont permis d’être référencé comme l’un des artistes les plus prometteurs issus du vaste vivier de l’art urbain.

Ces quinze dernières années, Belin a rendu compte d’une nature humaine proportionnellement parfaite. Dans ses nouvelles créations, il modifie sensiblement son approche et choisit d’accumuler les angles de représentation.

Dans la continuité de ses travaux précédents, on retrouve les aplats de couleurs vives et les jeux de textures. Belin associe savamment ces deux effets au tracé de ses lignes dans le but de leur imprimer un mouvement. L’artiste conserve également certains éléments hyperréalistes structurant de son identité visuelle première, ce qui confère un caractère unique à ses œuvres.

Belin qualifie cette expérience de juxtaposition des styles de « Post Neo Cubism », en hommage au travail de Pablo Picasso à l’origine de son tournant créatif.

Mona Lisa II – 150x120 cm – Acrylique et huile sur bois - 2017
Mona Lisa II – 150×120 cm – Acrylique et huile sur bois – 2017
Pablo – 150x120 cm – Acrylique et huile sur bois - 2017
Pablo – 150×120 cm – Acrylique et huile sur bois – 2017
Natalia – 150x120 cm – Acrylique et huile sur bois - 2016
Natalia – 150×120 cm – Acrylique et huile sur bois – 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *